Bourse canadienne de produits dérivés*

Établissement de prix implicites pour les dérivés sur taux d'intérêt

L'algorithme d'établissement de prix implicites contribue à rehausser la liquidité et la qualité des marchés de la Bourse grâce à une nouvelle dimension de découverte des prix. Cet algorithme est limité aux contrats BAX individuels, au marché des options (options sur actions, sur FNB, sur devises et sur indices), et aux stratégies. Le 19 août 2013, nous avons aussi activé l'algorithme sur le CGZ, le CGF et le LGB. Dans le contexte du modèle de marché à prix implicites, l'algorithme lié à la priorité prix/temps (PEPS) est respecté en tout temps c'est-à-dire que tous les ordres réguliers (non implicites) ont toujours une priorité prix/temps sur les ordres implicites.

Les prix implicites sont disséminés sur les fils HSVF (High Speed Vendor Feed) pour les fournisseurs indépendants de logiciels et les rediffuseurs de données qui ont développé la fonctionnalité. Veuillez communiquer avec votre fournisseur de données pour plus de renseignements.

Si vous avez besoin de soutien technique ou si vous désirez entreprendre des tests dans notre environnement de développement, veuillez communiquer avec notre Centre d'assistance technique au 1 877 588-8489 ou écrivez à samsupport@m-x.ca.

Définitions

Ordres réguliers
Ordres acheminés par les participants agréés au système de négociation de la Bourse.

Ordres implicites
Ordres générés par l'algorithme d'établissement de prix implicites (en utilisant des ordres réguliers) et enregistrés dans le registre des ordres par l'engin de négociation.

Stratégie
Un instrument composé de deux pattes ou plus, incluant les spreads (ou écarts).

Établissement de prix implicites

Un ordre implicite est un ordre généré synthétiquement à partir de deux ordres réguliers qui sont déjà enregistrés dans le registre des ordres. Ces deux ordres peuvent être constitués de deux pattes individuelles ou d'une patte individuelle et une stratégie impliquant cette patte. Deux types d'ordres implicites existent :

Implicites « in » : Les ordres implicites « in » sont issus des ordres réguliers sur des pattes individuelles. À partir des ordres implicites « in », on peut créer un marché de stratégies synthétiques pouvant être concrètement négociées par les intervenants du marché.

Supposons les marchés réguliers suivants sur contrats individuels :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
BAX1 10 95,10 95,15 10
BAX2 5 95,00 95,05 10

La stratégie implicite « in » issue de ces marchés serait :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
Spread implicite BAX1/BAX2 10 0,05 0,15 5

Ainsi, le marché implicite de la stratégie BAX1/BAX2 est un cours acheteur à 0,05 pour 10 contrats et un cours vendeur à 0,15 pour 5 contrats. Il est important de noter que la quantité disponible à négocier dans le spread implicite généré par le système est la plus petite quantité disponible de chaque patte impliquée dans le spread en question. Par exemple, l'offre de 5 contrats sur le spread implicite BAX1/BAX2 résulte de la plus petite quantité disponible sur le cours vendeur du contrat BAX1 (10 contrats) et le cours acheteur du contrat BAX2 (5 contrats).

Implicites « out » : Les ordres implicites « out » sont issus d'une combinaison entre un ordre régulier existant sur une stratégie et un ordre existant sur l'une des pattes individuelles sous-jacentes. Ce type d'ordre permet de créer un marché synthétique sur l'autre patte sous-jacente de la stratégie.

Supposons les marchés réguliers suivants sur la stratégie BAX1/BAX2 et la patte (contrat) BAX1 :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
Spread BAX1/BAX2 100 0,05 0,15 500
BAX1 10 95,10 95,15 10

La patte individuelle implicite « out » issue de ces ordres serait :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
BAX2 implicite 10 94,95 95,10 10

Il y a donc trois composantes dans un ordre implicite : chacune des deux pattes individuelles (composant le spread calendaire) et la stratégie de ces deux pattes combinées. Afin de pouvoir créer un ordre implicite sur la stratégie (le spread) ou sur une des pattes, deux de ces trois composantes doivent être disponibles.

Exemple d'un ordre implicite travaillé par l'engin de négociation

Marchés affichés :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
BAX1 10 95,10 95,15 10
BAX2 5 95,00 95,05 10

Stratégie implicite issue des marchés individuels affichés ci-dessus :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
Spread implicite BAX1/BAX2 10 0,05 0,15 5

Un client veut vendre 100 contrats du spread implicite BAX1/BAX2 à un prix de 0,07. Le client veut donc vendre le BAX1 et acheter le BAX2 avec un écart de 0,07. Le client entre son ordre (un ordre régulier) dans le registre des ordres, ce qui donne le marché suivant :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
Spread BAX1/BAX2 10 0,05 0,07 100

Note : L'ordre d'achat des 10 contrats à 0,05 est un ordre implicite (issu des ordres réguliers sur les pattes individuelles) tandis que l'ordre de vente des 100 contrats à 0,07 est un ordre régulier. Les deux ordres affichés dans le registre des ordres sont exécutables et négociables.

L'engin de négociation prendra l'ordre du client (100 contrats offerts à 0,07) et le « travaillera » automatiquement en utilisant des ordres réguliers individuels affichés dans le registre. Ainsi, grâce à l'algorithme d'établissement des prix implicites, l'engin de négociation produira au nom du client une offre négociable pour 10 contrats BAX1 au prix de 95,12 dans le but d'acheter simultanément (une fois ces 10 contrats vendus à 95,12) les 10 contrats BAX2 affichés (ordre régulier) au prix de 95,05 (pour un spread BAX1/BAX2 au prix de 0,07). L'engin va aussi créer un cours acheteur de 95,03 pour 10 contrats BAX2 dans le but de vendre simultanément (si l'ordre est exécuté) les 10 contrats du BAX1 à 95,10.

Le registre des ordres sera composé des ordres suivants :

Mois d'échéance Quantité Cours acheteur Cours vendeur Quantité
BAX1 10 95,10 95,12 10
BAX2 10 95,03 95,05 10

Note : L'ordre de vente des 10 contrats à 95,12 dans le BAX1 est un ordre implicite (issu des ordres réguliers de l'offre de 100 contrats du spread BAX1/BAX2 affiché à 0,07 et de l'offre affichée sur la patte individuelle du BAX2). Le cours achetaur des 10 contrats à 95,03 dans le BAX2 est un ordre implicite (issu des ordres réguliers de l'offre de 100 contrats du spread BAX1/BAX2 affiché à 0,07 et du cours acheteur affiché sur la patte individuelle du BAX1).

Tant et aussi longtemps que l'offre des 10 contrats BAX2 à 95,05 est affichée dans le registre des ordres, l'ordre implicite de vente des 10 contrats BAX1 au prix de 95,12 sera maintenue par l'engin de négociation afin d'exécuter la vente du spread BAX1/BAX2 au prix de 0,07. Dès qu'une quantité est exécutée par l'engin de négociation, le volume total de l'ordre régulier (le marché du spread BAX1/BAX2 dans ce cas) est ajusté en conséquence (p.ex. : si l'engin de négociation vend 10 contrats BAX1 au prix de 95,12 et simultanément achète 10 contrats BAX2 au prix de 95,05, l'engin devra ajuster la quantité du spread à 90 contrats qui restent à travailler au prix de 0,07 tout en confirmant au client l'exécution partielle de la commande pour 10 contrats). Le même principe s'applique au cours acheteur implicite du BAX2 qui est relié au cours acheteur régulier du BAX1.

Processus opérationnel

  1. L'établissement de prix implicites a été développé pour tous les protocoles supportés par la Bourse : SAIL (SOLA Access Information Language), FIX (Financial Information eXchange) et STAMP (Security Trading Access Message Protocol).
  2. Les ordres implicites sont disséminés sur les fils HSVF pour les fournisseurs indépendants de logiciel et les rediffuseurs de données qui ont développé la fonctionnalité.
  3. La diffusion post-transaction sur les fils HSVF est faite par la Bourse et les données de transaction sur les pattes individuelles (résultant d'ordres implicites) sont clairement identifiées.
  4. Pour les fins d'établissement des prix de règlement quotidien, seuls les ordres réguliers sont comptabilisés. Toutefois, les transactions résultant autant d'ordres réguliers qu'implicites sont considérés pour le calcul des volumes.
  5. Pour les fins de la négociation, chaque instrument conserve son unité de fluctuation des prix (tel que déterminé dans les caractéristiques des contrats).
  6. Les transactions erronées impliquant des opérations provenant d'ordres implicites seront traitées selon les modifications proposées aux Procédures applicables à l'annulation ou à l'ajustement d'opérations.